Recherche d’impact & Développement industriel 

Valoriser avec un forte valeur ajoutée technologique et économique des matières premières secondaires issues du recyclage de verre 

Avoir un impact majeur sur les quantités d’eau gaspillées dans les chaînes de filtration, recyclage et purification de l’eau grâce aux développements de matériaux et solutions innovantes.

Ouvrir la voie à des économies d’eau majeures à des secteurs et sur des territoires désormais challengés dans leur capacité à préserver cette ressource. 

Recherche et développement KOB

Agriculture

70 % de l’eau dépensée dans des activités humaines est utilisée pour l’agriculture, secteur stratégique puisqu’il doit combler aujourd’hui et dans l’avenir les besoins alimentaires vitaux. 

Ressource en apparence abondante, elle devient rare et précieuse dans notre monde en croissance démographique et économique. Dès lors, les enjeux autour de la préservation de l’eau sont considérables et vitaux.

Performance de la solution SANDBAG®

La solution SANDBAG® peut être mise en œuvre dans tous les filtres à sable de capacité inférieure à 400 kg de charge filtrante, quel que soit le secteur d’application. 

KOB développe aujourd’hui la performance de sa solution de filtration SANDBAG® avec des partenaires industriels et scientifiques leaders dans les domaines de l’irrigation agricole et du traitement des eaux.

20 % d’économies dans les cycles de filtration de l’eau représentent

4 millions de m3

Pour toutes les piscines équipées de filtres à sable en France

420 millions de m3

Pour le secteur agricole en France 

4 milliards de m3

Pour le secteur agricole en Europe

56 milliards de m3

Pour le secteur agricole dans le monde

Les enjeux des systèmes de filtration actuels

Dans leur immense majorité, les matériaux qui constituent les cartouches sont fabriqués à base de cellulose et/ou de polymères.
Dans le secteur résidentiel notamment, après quelques opérations de nettoyage, ces filtres doivent être jetés et renouvelés. 
Dans les secteurs industriel et agricole, les filtres creux devront être lavés par des opérations automatiques et régulières de rétrolavage.

Des impacts environnementaux et énergétiques majeurs.
Dans leur conception actuelle et sur l’ensemble de leur cycle de vie (extraction de la matière première, fabrication de la cartouche, emballage, transport, gestion des déchets), les filtres à cartouche sont des champions incontestés de la dépense énergétique et des émissions de CO2. 
Dans leur exploitation au sein des installations de filtration, ils sont d’importants consommateurs d’eau et d’énergie, notamment dans les opérations de rétrolavage. Plus grave, ils deviennent des déchets non recyclables qui termineront en décharge ou en usines d’incinération. 

Découvrez dès aujourd’hui les solutions de demain

Caisse d'épargne
FR